Mercredi 18 Novembre - de 13h30 à 15h30 - Salle Madrid

 


L'Individuel dans le collectif , modèles ouvertes et participatifs


Les pratiques collaboratives et communautaires remettent en cause les règles du jeu concernant la gouvernance, la valeur, et la création de richesses.
Du blockchain à Uber, de Airbnb à BlaBlaCar, qu'il s'agisse d'économie participative, de projets collaboratifs,
de fonctionnement en peer-to-peer ou encore d'innovation ouverte, tous ces projets et modèles économiques démontrent que les valeurs et les fonctionnements sociétaux évoluent et se modifient.
A l'origine de ces projets, nous retrouvons les communautés Open Source et leurs modes d'organisation.
En quoi ces communautés peuvent-elles nous éclairer sur la gouvernance, les modalités collaboratives, les valeurs, ainsi que l'esprit qui animent ces modèles?
Étant au cœur de leurs fondements, l'Open Source est un véritable prisme, une manière de comprendre ces nouveaux usages et modèles collaboratifs, et d'en identifier les enjeux et perspectives.



Trackleader : Paul RICHARDET, Numa

Communities and User Engagement
Charles SCHULZ, The Document Foundation
Innover sans financements, réalité ou utopie? L'exemple de l'association Zone-Ah!
Cyril DESMIDT, InfoGnu Eureka
Nova-Ideo, l'innovation participative libre
Michaël LAUNAY, Ecreall
Dynamique et diversité des contributions au libre, et impact sur la qualité et la diffusion du libre
Michaël SCHERER, Red Hat
Constitution Debian : comment des centaines de développeurs ont formalisé des règles de collaboration et de travail & mis en place une gouvernance
Stefano ZACCHIROLI, OSI



Mercredi 18 Novembre - de 13h30 à 15h30 - Salle Barcelone

 


Smart and Open Cities

 

La « Ville Numérique » ou « Smart City » est en pleine essor, au moins en termes de communication. Tour à tour enjeu écologique, économique, de modernisation des services publics ou d’engagement des citoyens, elle doit favoriser l’avènement d’une société 2.0 où la technologie permettra l’amélioration continue de la vie au sein de la cité : transports optimisés et facilités par l’intermodalité, réduction de l’emprunte carbone, gestion de l’énergie plus efficiente, démocratie participative, meilleure inclusion des personnes en difficultés (personnes âgées, handicapées…), etc. Cette vision idéalisée de la ville de demain (ou du territoire de demain car les espaces ruraux peuvent également être « smart ») se confronte néanmoins à une réalité plus terre-à-terre : les projets tardent à émerger et tenir leurs promesses et les collectivités locales peinent à mettre en place des stratégies « smart » qui répondent à leurs enjeux, engagent les citoyens dans cette cité « à réinventer » et soient en adéquation avec leurs capacités de mise en œuvre. Les freins techniques, juridiques, politiques et organisationnels sont multiples et de nouvelles approches sont nécessaires pour transformer et surtout généraliser les quelques essais en cours. Afin de contribuer à l'avénement de la smart city, de nouveaux modes de gouvernances inspirées des démarches open source mais également basées sur des standards et des technologies ouvertes sont nécessaires.

Trackleader : Fabien CAUCHI, CGI et Rodolphe de Beaufort – Alstom

DataCity - Programme d’innovation ouverte sur les smartcities
Maël INIZAN, Numa
La Fabrique des Mobilités
Gabriel PLASSAT, Fabrique des Mobilités

Titus Zaharia – GT Ville Numérique de Systematic
Matthias REDDMANN - DG Connect of the European Commission 







 

Mercredi 18 Novembre - de 16h00 à 18h0 - Salle Barcelone

 


L'Innovation ouverte, une redéfinition des chaines de valeur

Que ce soit par excès de communication ou par insuffisance de conceptualisation, l'Innovation ouverte peine aujourd'hui à réellement rendre compte de résultats concrets au sein de nos industries.
Ce constat est d'autant plus paradoxal que la notion est de plus en plus prégnante au sein des organisations ou, globalement, au sein des filières métiers. L'objectif de cette session est d'itenfier,
par "verticale métier" les différentes manifestions que revêt l'Innovation Ouverte qui se formalise généralement par une systématisation de la collaboration et de la mutualisation au sein
de chaque organisation. Qu'il s'agisse de transformation radicale et concrète sous la forme de stratégies Open Source ou Open Data, ou encore de bonnes pratiques comme
la généralisation de l'interopérabilité ou la mutuatlisatoin autour de certains communs tels quel les ontologies ou des référentiels métiers, toutes les industries ont fait,
font ou feront le pas d'un tel changement culturel, social et économique. Après une analyse de l'existant au sein de filière plus ou moins proche, nous évoquerons
ensemble les perspectives de développements et de changements restant à espérer.Participant au fractionnement de la chaîne de valeur au sein de chaque filière,
on s'apercevra que cette évolution est aussi une opportunité donnée à tous de se concentrer sur sa valeur propre tout en contribuant au développement de sa filière. 



Trackleader : Benjamin Jean et 
Claudio Vandi - Numa

 

Illustration via l'automobile au travers de l'exemple de GENIVI (retours d'expérience, transition Open Source etc.)  
Claus-Peter WIEDEMANN, GENIVI
Comment l'ouverture du processeur OpenPOWER d'IBM a changé la donne  
Laurent Vanel - IBM
Open Stack, une mutualisation à l'échelle de l'infrastructure Cloud  
Thierry CARREZ, OpenStack
Le monde de l'édition et l'Open Access
Marie FARGE, ENS
Ubérisation du droit et le monde de l'assurance  
Jean-Manuel CAPARROS, AXA

La transformation du secteur de l'énergie  
Laurent SCHMITT - Alstom, Président GT Gestion Intelligente de l’Énergie de Systematic


Véronique Bonnet - April & Éducation Nationale
Julien Maupetit - TailorDev 
Rayna Stamboliyska


 

 

Mercredi 18 Novembre - de 16h00 à 17h00 - Salle Madrid

 

Open Gov through Open Source and Open Data

 

This presentation will give an overview of the policies and action plans, adopted by European public administrations that drive their use of open ICT standards and open source software applications, and their open data and interoperability policies. One of the objectives is to analyse and think about the relationships that start to exist between public administrations and open source communities, and to consider the long-term consequences of these changes. At the level of both national and local governments, there are many motivating examples in most EU members’ states, that would deserve to be presented

 

Trackleader : Gijs HILLENIUS 

Open Data & Open Gov in France  
Claire Marie Foulquier Gazagnes- Etalab
Open Source Politics
Virgile DEVILLE
Open Data : comment s'assurer que ses principes soient adoptés par le Législateur ?
Regards Citoyens

Camilla Tække - Open Source Project Managers, Municipality of Aarhus
Niels SCHMIDT PETERSEN, Open Source Project Managers, Municipality of Aarhus

 

 

Mercredi 18 Novembre - de 17h00 à 18h00 - Salle Madrid

 

Logiciel libre, Financement participatif,  Licence libre : Est-il encore possible d'innover ?

 

Le logiciel Libre et le financement participatif sont-ils une alternative pertinente à la marchandisation de l'économie ? Incarnent t-ils de nouveaux modèles économiques viables et éthiques ?
Est il nécessaire d'inventer un nouveau cadre juridique permettant d'enclencher de nouveaux cercles vertueux économiques ? Le financement participatif n'a pas révolutionné le financement du
logiciel libre et en particulier sa R&D. Pourtant, le financement participatif devrait permettre aux utilisateurs de logiciel libre de s'inscrire davantage dans une démarche contributive,
et favoriser à terme plus d'innovation. La question est donc ici d'envisager si -et comment- ces modèles peuvent encore créer de l'innovation, et influer sur de nouvelles organisations
sociales et de nouveaux usages contributifs. Pour autant, il est difficile d'envisager si à l'avenir, logiciel libre et financement participatif parviendront réellement à encourager une économie
de l'échange, plutôt qu'une économie purement marchande. Autour de ces questions sont cristallisés des enjeux importants, notamment en matière de circulation des dons, de financement de
la R&D et des usages juridiques de la connaissance. Comment se positionnent les entreprises et les associations sur ces questions: pour quels partis-pris ? Pour quels types de collaborations ?


Trackleader : Jérémie NESTEL, Directeur de Silicon Banlieue


Léa THOMASSIN, Hello Asso  
Jean-Baptiste KEMPF, VLC
Cyrille Bertin – Wikimedia FR




>
Jeudi 19 Novembre - de 09h00 à 11h00 - Salle Barcelone

 

Intéropérabilité, formats ouverts et standards : quels enjeux ?

 


La popularité croissante des problématiques liées à la donnée en tant que telle - nous parlons tous d'Open Data, de Big Data, de Chief Data Officer, etc. - et non plus en lien avec une application particulière, familiarise insensiblement avec l'idée d'indépendance des données. Ces nouveaux usages apportent un éclairage nouveau aux enjeux fondamentaux de l'interopérabilité, axés autour de la liberté et du choix. Cette session présentera une série de contextes illustrant la variété des domaines affectés par ces enjeux : Open Data, industrie, stratégie SI et formats de documents.


Trackleader : Camille Moulin - inno³



9h00 - Interopérabilité dans le secteur public
Guillaume BLOT, DINSIC

9h30 - Calypso : Technologies sans contact et interopérabilité
Philippe VAPPEREAU, Calypso Network Association / RATP

10h00 - Chouette, OSS for public transport reference data exchange
Patrick GENDRE, CEREMA

10h30 - Table ronde "De la clarté juridique à la réalité technique : modalités et compromis pour la mise en œuvre de l'interopérabilité"
Sophie GAUTIER - The Document Foundation
Antoine CAO - DINSIC
Patrick GENDRE - CEREMA




> Jeudi 19 Novembre - de 11h00 à 12h00 - Salle Grèce

 

L'Enseignement de l'Informatique et le Libre 

 

 

Le numérique est au cœur des enjeux politiques, économiques et sociétaux. Au coeur du numérique se situe l'informatique, science et technique de la représentation et du traitement de l'information numérisée. L'informatisation est la forme contemporaine de l'industrialisation. Il y a donc aussi des enjeux forts de culture informatique pour tous et d'enseignement de l'informatique à tous. Où en sommes-nous ? Et le libre, logiciels et ressources pédagogiques, a et doit avoir toute sa place dans les formations dispensées, initiales et continues.


Trackleader : Jean-Pierre ARCHAMBAULT


Bastien GUERRY, co-fondateur d'OLPC France et de jecode.org
Philippe MARQUET, Enseignant chercheur en informatique, Professeur à Lille1, projet Class'Code
Sofiann YOUSFI-MONOD, Social Responsibility, D2SI
Céline ZAPOLSKY, Vice-Présidente Développement pour Linagora, Directrice Générale de Linagora Vietnam

 

 

> Jeudi 19 Novembre - de 11h00 à 12h00 - Salle Grèce

 

Rencontre du logiciel libre et de l'éducation populaire


Trackleader : Jérémie NESTEL, Directeur de Silicon Banlieue & président de libre accès


Bruno Mauguil - Directeur chez Musiques Tangentes
Pierre RICONO - Cité des Sciences et de l’Industrie (CSI)
Quentin Harada – Formateur en éducation populaire




Partenaires
Participants